Conférence - débat : La technologie nous rend-elle idiot ?

13/11/2017

 

En mai, j’ai participé à une conférence qui interpelle beaucoup en ce moment : l'impact de la technologie.

 

Je m’attendais à avoir un discours moralisateur et à la place, j’ai appris beaucoup plus de choses (positives) sur notre comportement et notre relation avec la technologie. Les 2 conférenciers nous ont fait participer à plusieurs exercices pour juger de nous-mêmes.

 

Constat : La technologie a modifié nos modes de vie
Exemples : Transhumanisme, l'homme augmenté, Syndrome Q, gadget
Explications : La neurogénèse attire, le corps la stimule
Résultat : Tout tout de suite et facilement

Le paradoxe : se dépasser grâce à la technologie et se perdre a cause de celle-ci ?

 

 

Le progrès est l'essence même de l'homme. La technologie a bouleversé et elle accélère le digital (anglicisme de la numérisation).

 

Nous sommes potentiellement plus attirés par les gadgets que par les livres de cuisine. Vous savez les gadgets qui nous rendent plus fort, plus performant, qui décuplent nos « pouvoirs », comme ceux de James Bond. C’est le Syndrome de Q (Kiu).

 

Ces objets technologiques nous rendent plus résistant mais plus paresseux ?  Plus impatient ?

 

Cette dispersion digitale nous amène à ressentir le besoin de connaissance de soi.

La NEUROSCIENCE, Késako ?

 

Nous avons eu une introduction à la neuroscience. Le cerveau a 100 milliards de neurones !

On a aussi l'équivalent d'un nombre de neurones d'un chat dans l'intestin. Enfin, le 3e cerveau, l'équivalent du moineau, est dans le cœur.

Notre cerveau fonctionne à 100% ; ce sont les connexions qui sont extensibles.

 

La neuroscience nous apprend que nous régénérons nos neurones en stimulant notre corps. Ainsi certains trouvent des solutions en courant, d'où de nouvelles formes de réunion.

 

Je ne connaissais pas cette science mais depuis cette date, je sens que c’est une nouvelle tendance de fond dans le développement personnel. J’ai encore écouté un neurologue parler de cette avancée à la radio hier soir. Connaître son corps expliquerait notre comportement. Du bon sens, puisqu’il s’agit de se recentrer sur soi ! 

J’ai également écouté un prof de mathématiques qui accommodait sa pédagogie en prenant en compte la neuroscience. Il redonnait confiance à ses élèves par des arguments appuyés sur cette science. J’ai surtout retenu qu’il remettait en question le multitâche (et le fameux débat des femmes qui savent faire plusieurs choses à la fois^^). L’homme (entendons espèce humaine !), d’après la neuroscience, ne sait pas faire deux choses à la fois, sauf si l’une des tâches est faite machinalement. Ainsi on peut fouetter une crème tout en tenant une conversation. Par contre, il est impossible d’être aussi attentionné sur la route que quand nous regardons nos notifications au volant.

Ce paragraphe pour en revenir à notre dépendance au téléphone, bijou de technologie.

Connaissez-vous votre propre technologie, vous-mêmes ?

 

Il n’y a qu’à voir les enfants de 2 ans à peine qui connaissent plus les paramètres du téléphone que leur propre corps. L’éducation passe par notre expérience et l’expérience des autres (toujours d'actualité quand nous sommes adultes). Elles deviennent nos ressources et nos points forts. Nos expériences réussies nous envoient de la dopamine car les connexions dans notre cerveau en raffolent.

Si nous sommes capables d’apprendre à apprendre, alors nous développons notre créativité et notre confiance en soi. Or, si nous vivons à travers les écrans, alors nous ne vivons plus l'expérience. La technologie casse notre rythme naturel.

 

La sursollicitation kidnappe notre attention. Mais nous sommes incapables de tout ingurgiter! C’est ce qu’on appelle l'infobésité, l’excès d’information. On s’attend à traiter toutes ces informations dans l’immédiateté.

Ce temps de cerveau "volé" pourrait être consacré à autre chose. En faisant une activité et rien que l’activité, on redevient maître de son attention, maître de son temps dans le moment présent.

 

L’expérience vécue est irremplaçable par le digital. Rappelez-vous, le digital permet d’augmenter les performances de l’homme. On peut par exemple contacter sa famille de l’autre côté de la planète. Par contre si l’autre personne est dans la salle d’à côté, il serait bien de privilégier le contact direct.

 

WAKA, WACA, éhé, WACAMA

 

Retenez ceci :

Walk > Parler en face à face

Call > Appeler

Mail > Envoyer un message

 

C’est dans cet ordre, et non l’inverse, que se résoudront de nombreuses incompréhensions. En effet, en expliquant dans la vie réelle notre personnalité et notre métier, ce sera toujours plus authentique que notre profil Linkedin. Les conférenciers font la comparaison entre le moi-présent et le moi désirable

MON PLAN D’ACTION

 

Il faut trouver son équilibre ! Il n’y a pas de programme tout fait, c’est en en prenant conscience et en essayant diverses résolutions qu’on trouve son propre équilibre.

 

Sur une jauge d’essence, sauriez-vous estimer votre rapport à la technologie ? Rien qu’en répondant à cette question vous prendrez conscience de votre équilibre entre technologie et travail sur soi.   

 

Ensuite les étapes sont proposées pendant la conférence.

 

PLAN D’ACTION des conférenciers

 

1. Connaître son mode d’emploi

Actions possibles :

  • Développer sa culture générale sur les neurosciences

  • Identifier ses points forts

  • Consulter son entourage pour un effet miroir

  • Avoir une connaissance plus fine de sa zone rouge

2. Gérer son mental

Actions possibles :

  • Faire des activités mono-centrées

  • Faire un pas de côté

  • Redevenir le conducteur

3. Muscler son esprit

Actions possibles :

  • Revenir sur les 3 points positifs de la journée

  • Enrichir ses connexions : tester de nouvelles choses

  • Changer ses habitudes

4. Développer des relations saines

Actions possibles :

  • Etre présent à l’autre

  • Oser dire les choses en face

  • Coopérer avec l’autre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

 

Références :

Cabinet Apc management
Pierre Audigier, patricien pnl & Antony Priou, prof de yoga et passionné par les neurosciences

« Je leur dis merci pour l'organisation de l'événement et l'originalité du débat. Le plus : ma feuille de route sur les 4 points cités ! On ne peut faire plus concret et engageant vers la modération de notre comportement avec la technologie ! »

 


BILAN 6 MOIS APRES LA CONFÉRENCE (et le plan d’actions)

 

Mes objectifs n’étaient pas précis en termes d’indicateurs quantitatifs. Au niveau du temps, c’est bien sûr à appliquer dans l’année

 

1. Développer sa culture générale sur les neurosciences

RÉUSSITE : j’ai consulté 2 sources (dont une citée plus haut dans l’article)

Action : continuer

 

2. Faire des activités mono-centrées 

ÉCHEC : c’est encore assez dur pour moi sachant que je veux faire 10 000 choses ! J’avais choisi une activité pour me ralentir, qui est le tricot. Cependant j’en profite pour écouter des podcasts et regarder un film pendant ce temps. Pareil pour le sport, je conjugue deux activités en une.

Action : persévérer

 

3. Revenir sur les 3 points positifs de la journée

RÉUSSITE : c’était quelque chose que j’avais déjà entrepris grâce à une bloggeuse. Je notais dans un petit carnet (à recycler), puis me les remémorais le soir en me couchant. Quand je suis négative le soir, c’est mon chéri qui me fait rappeler l’exercice.

 

4. Etre présent à l’autre

ÉCHEC / RÉUSSITE : c’est quelque chose que je n’ai pas encore bien cerné, mise à part l’empathie que je veux approfondir (et en faire un article de blog). Cependant, en début d’année je m’étais noté de prendre plus souvent contact avec mes amis et ma famille que je ne vois pas souvent. J’arrive à m’y tenir ! Des photos de snaps c’est bien, mais ce n’est pas un contact direct et d’intérêt.

 

Mes réflexions hors conférence…

Ayant travaillé dans l’industrie électronique, celle-ci rencontre l’informatique et finit par mettre des capteurs partout ! J’ai encore du mal à accepter que l’on roulera dans une voiture en lui donnant tout le contrôle. C’est du progrès mais sommes-nous prêts psychologiquement ? Petit à petit on serait capable de donner une entière confiance à une machine, comme nous avons su le faire avec le GPS. L’avenir nous le dira. Ce qui est sûr, c’est que je me reconnecte en ce moment à la nature, car la technologie ne m’apprend pas à me nourrir…

 

Et vous, qu'en pensez-vous ? 

 

 

 

Please reload

Bienvenue dans mon OPTIMISME !

Minimalisme, bien-être naturel, lectures, réflexions et découvertes, zéro-déchet, consommation responsable, organisation

Ici, inspirez-vous, sans abondance, d'un mode de vie simple, appropriez-vous vos plans d'actions à hauteur de vos envies POSITIVES !

La pédagogie, c'est de la répétition.

Vous pensez que ce site est une histoire de déjà vu ?

MA DIFFERENCE 

Le plan d'action

MON MOT D'ORDRE

La pédagogie,

c'est de la répétition

Please reload

SUIVEZ MA PLUME ENCHANTEE SUR LES RESEAUX SOCIAUX !

© 2023 par Triomphe. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now