Faire attention à mon impact oui, mais comment ? (2/2)

14/9/2017

 

Pour faire suite à mon article Faire attention à mon impact oui, mais comment? (1/2), je vais décrire de manière concrète les étapes qui m’ont permises de passer à ce mode de vie alternatif et les bénéfices que j'en ai tirés. 

Ne pas se mettre la pression et rester POSITIF

 

J’évoquais la prise de conscience de ses achats et de son mode de vie : comment je me déplace, quelle est l’origine de mes produits, quelle quantité de déchets je génère, ces produits sont-ils bons pour ma santé ?…

 

Toutes ses questions sont récurrentes, et souvent mises en avant par une minorité, dont nous ne cherchons même pas à comprendre sa motivation. Souvent, leurs actes de manifestation nous paraissent tellement inadaptés, que nous préférons être « normaux » et consommer ce qu'on nous propose, comme si de rien n'était. 

 

C’est comme si nous rejetions une réponse à nos propres plaintes. L’idée n'est pas de culpabiliser, mais de se poser la question, et si je faisais une B.A. ? (Bonne Action).

 

Vous allez voir, petit à petit, la vie va être plus facile pour régler vos petites broutilles : 

 

~ J'aimerais payer moins de factures de poubelles > tu as pensé à acheter sans emballage ou à composter ? 

~ J'aimerais savoir comment est faite la viande que j'achète > tu es allé demander au boucher dans une boucherie ou au marché ? 

(Il faut un peu d'organisation en amont, j'en parle plus bas)

~ Vous aimez refaire le monde ? > Transformez-le (C’est magnifique je viens de trouver cette phrase sur une affiche publicitaire pendant que j'écris cet article^^)

C'est vous qui choisissez ! (De faire mieux je précise) 

 

Pour rappel, c’est le consommateur qui détient le pouvoir de consommer. Dans le mot consommer, il y a CHOISIR, comment manger, comment dormir, comment s’habiller, comment se déplacer et comment vivre au sens large! 

 

Blablacar, Uber et Airbnb, ce sont quand même les particuliers qui l’ont adopté ! Alors pourquoi pas acheter sans emballages ? 

 

Ok, entre une application qui vous facilite la vie et un achat qui paraît plus compliqué à réaliser, la force de conviction n’est pas la même. Cependant, ces exemples sont de vrais phénomènes utilisés par de plus en plus de consommateurs. 

 

Par contre, je ne peux pas rentrer dans le débat entre acheter son litre de lait 10 centimes de plus ou acheter un IPhone à 800€ ? Le tout, c'est de se fixer soi-même sa jauge de bonne conscience. (Ces 2 exemples peuvent être remplacés par deux autres paradoxaux).

Un exemple de FAIRE UNE B.A. et SE FAIRE PLAISIR  

 

Bien agir et apprendre, c'est ma raison de vivre. J’essaie de transformer mon impulsivité en énergie positive, si bien que quand j'ai une idée , je fonce ! Si des sujets m’énervent, je vais tenter de les résoudre dans la mesure du possible. 

 

Pour l’idée de consommer bio, et par la suite devenir minimaliste, je l'ai fait en plusieurs étapes

 

SALLE DE BAIN

S'il y a bien eu un endroit facile pour moi de réduire mes déchets, c’est la salle de bain !

Je n'avais pas de routine beauté ! De l’eau pour laver mon visage et une crème me suffisaient. J'ai décidé à la fois de prendre soin de ma peau avec des cosmétiques naturels et de faire attention à l’environnement.

Je suivais une youtubeuse (Georgia Secrets) pour le fitness et elle a commencé à mettre en vidéo sa routine beauté bio. Je m’en suis inspirée, et vous connaissez le mode YouTube, j'ai découvert pleins d'autres vidéos sous la même thématique. De fil en aiguille, de la morning miracle aux routines beauté du soir, j’ ai découvert le phénomène minimaliste. Et là, ça m’a tout de suite correspondu ! 

 

Je me suis fait une fiche des étapes de routine beauté entre les plus minimalistes et les plus sophistiquées et j'ai noté les références produits et les ingrédients phares. En même temps, j'ai pu tester la routine sur ma sœur, qui a émis plutôt un avis positif :) 

 

Aujourd'hui, je suis prête pour la routine visage et corps mais les cheveux sont encore en test (il faut plus d’un an!). Je vais me documenter grâce aux vidéos d’Alys Boucher, sur YouTube, qui applique sur elle tous les ingrédients de sa cuisine ! 

 

MÉNAGE 

J'ai découvert le DIY (le faire soi-même), et j'avoue que revenir à ce côté manuel et savant, dans le sens expérimentation et mélange d'éléments acides, me fait retourner en enfance. 

 

Plus ça va et moins je supporte les odeurs chimiques ! Je me suis habituée à l'odeur du vinaigre (qui ne dure qu'un instant), au bicarbonate qui crépite et aux huiles essentielles. Mon porte-monnaie me dit merci au passage. 

 

CUISINE

J'ai repris goût à la cuisine. Encore une fois, en voulant la santé avant tout, j'ai l'impression de « mieux connaître » mes aliments dans mon assiette. C'est comme si je les avais connu à l'état de graines.

C’est peut-être poétique ce que je dis, mais de savoir chez quel producteur vous les avez  achetés et de savoir qu'il n'y a pas eu de traitement chimique si c'est du bio, ça donne une impression d'être allé au jardin des grands-parents.

 

Avec un peu d'organisation, j'arrive à manger varier. 

 

On apprend de ses erreurs, et on recommence 

 

Pour être honnête, la salle de bain, dans un premier temps j'ai voulu me mettre aux produits bio et naturels mais en gardant mes habitudes d'achats. Si bien que je me suis retrouvée avec un stock de produits bio certes, mais en grand nombre. Le fameux « au cas où ». Aujourd'hui, mon intérêt pour l'environnement va plus loin : en plus de vérifier la composition et l’origine de ces produits, je peux vérifier son emballage et son recyclage. 

 

Alors j'ai appris de mes erreurs, consommer alternativement, ce n'est pas reprendre les mêmes codes et les mettre au Green.  

Quelle méthodologie retenir ? QQCOQP

 

Avant d'en lire plus, prenez un crayon et une feuille, et notez vos réponses.

Ne soyez pas trop ambitieux pour ne pas vous décourager. 

 

Quoi 

Que voulez-vous réduire ?

 

Quand

Se fixer une échéance 6 mois au minimum 

 

Comment 

Noter ce que vous apprenez et appliquez dans les 15 jours qui viennent. Puis notez ce que vous avez appris de votre expérience.

 

À quelle échelle appliquer ce mode minimaliste: acheter sur Internet ou au marché local,…

 

Qui

Qui vous accompagne ? 

 

Pourquoi

Quel est votre objectif au final ? 

 

Et ça rend heureux ? 

 

Bien sûr ! 

Je fais une B.A., 

Je découvre des artisans qui font leur propre savon,  

Je réalise des produits par moi-même, quelle confiance en soi, 

Je prends le temps, je ralentis, 

Je fais le tri et j'apprécie la valeur de ce que je possède et je me sens riche, 

Je partage, je reçois beaucoup, 

Je fais partie d'une communauté de personnes sereines, ça leur suffit d'avoir peu, puisqu'ils prennent le temps de profiter du peu de choses qu'ils ont ! 

Quel est votre plan d’action maintenant ?

 

Cet article vous a-t-il été utile à répondre à la question Faire de son mieux ? 

 

Je vous laisse avec une de mes actions : prendre soin de mes cheveux au naturel

 

 

 

Please reload

Bienvenue dans mon OPTIMISME !

Minimalisme, bien-être naturel, lectures, réflexions et découvertes, zéro-déchet, consommation responsable, organisation

Ici, inspirez-vous, sans abondance, d'un mode de vie simple, appropriez-vous vos plans d'actions à hauteur de vos envies POSITIVES !

La pédagogie, c'est de la répétition.

Vous pensez que ce site est une histoire de déjà vu ?

MA DIFFERENCE 

Le plan d'action

MON MOT D'ORDRE

La pédagogie,

c'est de la répétition

Please reload

SUIVEZ MA PLUME ENCHANTEE SUR LES RESEAUX SOCIAUX !

© 2023 par Triomphe. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now